Jeu de rôle des chevaliers d'émeraude
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Na'halya, la fleur dangereuse de l'Ile des Neiges (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Na'halya
Isparin
avatar

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 38
Date d'inscription : 12/07/2012

Feuille de personnage
Les armes de votre personnage:
Ces vêtements:

MessageSujet: Na'halya, la fleur dangereuse de l'Ile des Neiges (terminée)   Ven 13 Juil 2012, 01:26

Informations génériques

Nom : Na’halya
Age : 26 années
Sexe : Attendez deux secondes, elle regarde. Ah oui… Femelle.
Race : Isparine
Royaume de naissance : L’Île des Neiges
Rôle : Chef du Clan des Océans & Chef d’expéditions Isparines
Allégeance : La leur bien évidemment !


Descriptions

Description physique

Sa peau est d’un bleu clair avec des tatouages ou symboles déjà présents à la naissance qui sont aux reflets gris bleu clair lors d’une lune des plus froides.

Continuons par sa taille. Non non, pas ses hanches, sa grandeur… Cette femelle mesure dans les 1m95.

Comme les trois quart de sa race, Na’halya est fine et élancée. Tout est bien proportionné, comme si tout avait été décidé à l’avance par des entités supérieures. Osez dire qu’elle est fragile physiquement, vous… saignerez. La seconde chose particulière, est son regard. Pourquoi ? Parce que ses pupilles sont noires, verticales et légèrement voilés d’un bleu soutenu. Son nez est aussi fin qu’un jeune stalactite. Son sourire sera le temps de sa vie toujours d’un bleu irisé comme une partie de leur océan. Sa langue ? Aussi pointue qu’un pic de glace légèrement usé mais surtout pas fendue comme la plupart des premiers hommes lézards dirions-nous. Son ouïe fine et quelque peu plus élevée que la moyenne se symbolise par des oreilles humaines ou elfiques mais se terminant plus longuement et plus finement, que la plupart du temps elle cache sous un bandeau.

Non sa tête n’est pas chauve. De longs cheveux descendant jusque sous son fessier, ressemblant à des algues mais aussi douces que de la soie. Ses mains ont la particularité de se terminer par de longs ongles pointus d’une dizaine de centimètres, qui ne l’empêche pas le moins du monde de tenir son épée flamboyante et de son arc de bataille. Sa poitrine ne ressemble pas à celle des femelles des autres races. Enfin… presque. Pour la simple et bonne raison que les ostium papillaires, (autrement appelés « mamelons » par nos éventuels futurs indexés, pardon, ennemis) sont absents.

Mais parlons plus précisément de ses… tatouages. Ceux qui se situent du visage jusqu’au bas ventre en passant par les bras, forment des entrelacs de vagues calmes et déchainées. De ses hanches jusqu’aux pieds, des entrelacements de boutons de fleurs de lotus à peine ouverts et de petites fleurs des neiges toutes fondues dans les différentes vagues. Ses pieds sont palmés entre les orteils contrairement à ses mains.

Quant à ses tenues, pour le peu qu’elle porte, sont faites à base de cuir de requin. L’isparine utilise cette matière pour ne cacher que son intimité et soutenir sa poitrine de taille raisonnable.
Pour tenir ses cheveux, des lanières de cette fameuse peau de requin, rehaussé de son diadème serti de saphirs.

Description psychologique

Tenez-vous vraiment à connaître la psychée de Na’halya ? Commençons par ses… qualités. *tousse*

Afin de prendre la direction du clan des océans, l’isparine a fait nombre de démonstration de courage et de persévérance. Ce serait une bien simple femelle si on s’en arrêtait là. Non ? Celle-ci a à cœur de protéger les siens quoiqu’il arrive et éventuellement apporter son aide aux autres clans. Cela ne va pas sans conditions, bien sûr. Cette dernière réagit après mûres réflexions car elle estime que par manque de réflexions et manque de stratégie, le peuple isparin risque de frôler sa disparition.

Néanmoins, il lui advient parfois d’être sans cœur. Exemple : lui est arrivé une fois de plonger froidement une main dans le cœur d’un des « soldats » parce qu’il s’en était pris à plus faible que lui. Ce qui veut dire que parfois elle est imprévisible. Pourquoi ? Parce qu’elle est entière. Exemple : elle tue sur place si on essaie de lui cacher la vérité et peut récompenser un des siens s’il revient victorieux d’une mission ou d’une chasse.

Eh oui, Na’ a, pour le moins qu’on puisse dire une valeur élevée de la vie et dit que si l’on ne réussit pas ce que l’on entreprend, c’est qu’on ne voulait pas vraiment.

Non elle ne s’estime pas plus belle que les déesses. De plus si l’on veut obtenir ses faveurs, il faut la battre à un défi. Autant dire que ce n’est arrivé qu’une fois. Il ne pourrait même pas vous raconter car il a péri lors d’une expédition.

Histoire, connaissances et vie en général

Histoire

Aide mon épouse à mettre ce rejeton au monde où je te tue ! fit Gaârvhi.

La femelle vieille et sage du nom de Mélété acquiesça sans mot dire et faisait ce qu’elle pouvait pour aider Aïodé à mettre au monde le premier fruit de leur union. Certes, Gaârvhi était quelque peu rustre mais était d’une fidélité et d’une tendresse à toute épreuve une fois les rideaux tombés, envers sa moitié. Quant à son clan… Un seul manquement aux lois et le fauteur de trouble perdait le souffle de vie en moins de temps qu’il ne faut pour dire « ouf ».

Malheureusement, Mélété n’eut pas le temps de sauver et d’aider la peau bleue car le nouveau-né sortit de lui-même par le ventre. Aïodé était trop faible pour lutter et continuer à vivre. Le Chef de Clan fut surpris que ce soit une de ces rares femelles mais tout de même heureux. Le Clan des Océans perdurera. C’était son espoir.

Na’halya fut mise rapidement et dès son plus jeune âge dans un univers de duels, à se battre, à pousser toujours plus loin ses limites. Mais le soir, alors que tout le clan dormait à part les veilleurs, elle pleurait à chaudes larmes par un manque maternel.

Une bonne partie de son histoire est des plus banales. Elle apprit à maîtriser sa capacité de glace pendant son adolescence. Son père fier d’elle voulut l’unir à un fils d’un autre clan. Hino. Oui ils apprirent à se respecter. C’est lui-même qui lui apprit à maîtriser les pics de glace provenant de son corps.

Il y a deux années environ, Gaârvhi était mourant. Son neveu, Seran, jaloux, prit la régence du clan profitant de l’absence de Na’halya. Lorsqu’elle revint de l’expédition, elle fut exclue par son cousin. N’ayant pu assister aux funérailles de son paternel, elle provoqua le chef de clan selon leurs lois. Le duel acharné dura un cycle de lune, sans aucun répit. L’épée flamboyante de son père et ses ongles furent utilisés. Les protagonistes furent à bout de souffle mais l’usurpateur commis la plus belle erreur de sa vie. Provoquer sa cousine en tenant un des jeunes isparins par la gorge tout en la traitant de « mauviette », « d’incapable à diriger le clan », « d’isparine tiède ». Bien mal lui pris, car évaluant la situation, Na’halya leurra Seran en s’agenouillant, déposant son épée au sol et baissant la tête. L’héritière légitime du clan se releva avec rapidité et planta ses ongles sous la ceinture et dans le cœur. L’otage fut sauf et se réfugia derrière son père.

Vous y trouvez à redire ? Vous voulez me suivre ? fit-elle en marchant d’une colère glaciale et sourde.

C’est alors que les mâles voulurent la porter pour la mettre sur le siège d’honneur du clan mais elle refusa catégoriquement. Et put enfin pleurer seule dans son coin les disparitions d’Hino et de Gaârvhi.

Voilà donc 2 ans que Na’halya dirige son clan.

Famille, ascendance
L'île des Neiges. Isparine si vous préférez

Pouvoirs et compétences

Bouclier mental envers les autres races

Contrôle partiel de la glace :
* Flèches de glace : capable de faire 13 traits lors d'une pleine lune
* Pics de glace: sortant de son corps comme certains des siens
* Brume de glace : peut le produire à 90 mètres maximum d'elle et d'une longueur de 5 mètres et de 7 mètres de large.

Connaissances particulières

Votre personnage a-t-il un talent secret? Connaît-il quelque chose que d'autres ignorent?

A part qu'elle possède une épée à lame flamboyante et d'un arc de bataille... Rien

Spoiler:
 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Hors RP

Comment avez-vous découvert le forum? par mon premier compte

Avez-vous un forum? Si oui, nous vous invitons à en mettre l'adresse ici : ****

Connaissez-vous les Chevaliers d'Émeraude ? (Si oui, combien de tomes avez-vous lu?) oui tous

Avez-vous lu la mise en situation/résumé de l'histoire? : oui

Êtes vous familier avec le RP? Ce forum est il l'un de vos première expériences de RPG?

Code : Okay By Tari


Dernière édition par Tari le Ven 13 Juil 2012, 22:09, édité 4 fois (Raison : ajout histoire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tari
Protectrice d'Enkidiev
avatar

Féminin Nombre de messages : 1930
Age : 25
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 25/06/2008

Feuille de personnage
Les armes de votre personnage:
Ces vêtements:

MessageSujet: Re: Na'halya, la fleur dangereuse de l'Ile des Neiges (terminée)   Ven 13 Juil 2012, 22:09

Rebienvenue parmi nous Wink

Sinon rien à dire, je te mets couleur et rang!

_________________

N'oubliez pas, vos RPs sur le forum doivent faire un minimum de 10 lignes (~ 200 mots).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-chevaliers-demer.forumactif.org/forum.htm
 
Na'halya, la fleur dangereuse de l'Ile des Neiges (terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fleur d'hiver, Teppei A. Tôgashi. [Terminée.]
» Fleur du printemps, Sakura A. Tôgashi. [Terminée.]
» Chaque fleur attire sa mouche. [Zadkiel F. Rosenwald] - TERMINÉ
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les chevaliers d'Émeraude - L'histoire continue... :: Commencement :: Présentations :: Présentations terminées-
Sauter vers: